Art du Dialogue

Prenez avec Succès la Parole en Public

Prendre la parole en public, c’est faire passer des messages à plusieurs personnes à la fois, à un groupe, à l’aide d’un langage choisi, en utilisant une voix bien placée, en jouant de ses émotions, en utilisant intelligemment son corps, de manière que l’auditoire   accepte le message émis et y adhère ou pas.
L’attitude est contagieuse, c’est la première chose que les gens remarquent chez vous et elle influence votre entourage.
L’attitude découle de votre langage corporel, du ton de votre voix et du choix de vos paroles.Si vous êtes enthousiaste, votre apparence, vos intonations et vos paroles doivent traduire  ce sentiment.
Il vous est possible de contrôler et d’adapter votre attitude si vous le souhaitez. Votre esprit et votre corps ne forme qu’un seul et même système, changez l’un l’autre suivra.
Comprenez le langage de votre corps. De très nombreux livres ont paru sur la question du langage du corps, mais en fait on peut résumer leur contenu à deux manières essentielles :
Quels signaux adressez vous aux autres ? 
Quelle réponse émotionnelle renvoyez vous en réplique à leurs propres signaux ?


Restez maitre de vous face au trac :
Celui ci se manifeste d’abord physiquement : mains  moites, essoufflement, tremblement, bégaiement, voix qui ne porte pas…le trac résulte de la peur de ne pas être à la hauteur.
L’orateur doit savoir que ces sensations sont d’abord internes, le public ne les perçoit pas, elles ne durent que les dix premières secondes. Et il peut les surmonter avant qu’ils ne l’envahissent, en se rappelant de suite qu’il a préparé son intervention avec soin et qu’il maitrise le sujet.

Plusieurs techniques de diversions peuvent être efficaces :
Il est bon de Boire de l’eau 15 minutes avant, cela vous permettra de ne pas avoir à déglutiner et émettre des sons qui seront amplifiés si vous utilisez un micro.
On peut aussi se retourner vers l’auditoire et se concentre sur des choses extérieures, tel que quelles sont les personnes qui portent une montre, ou qui porte un vêtement de couleur verte, de cette manière , l’orateur sera moins centré sur ce qu’il ressent…
Pensez  à se répéter  des phrases positives, même si vous ressentez exactement le contraire, à force de faire semblant vous allez finir par le devenir.
Vous pourrez également effectuer deux à trois respirations profondes et abdominales permettent de calmer les manifestations physiques du trac.


Utiliser judicieusement le paraverbal
Utiliser le paraverbal, c’est moduler le volume, la vitesse, l’intonation, et l’amplitude de la voix.
Utiliser la paraverbal, c’est marquer une pause après une grande idée, pour mémoriser et remobiliser l’attention.
Pensez à parler un peu plus fort que d’habitude, vous devez également bien articuler les débuts de phrase, afin que l’ouie l’auditoire s’habitue à votre accent.


Utilisez judicieusement le non verbal
Cela comment par une bonne occupation de l’espace.
Pensez à vous déplacer à chaque nouvelle idée. Se diriger vers le public devrait être intentionnel, afin de partager un élément précis avec l’auditoire. Eviter les mouvements répétitifs, afin de ne pas distraire l’auditoire, et lui donner l’occasion de ne plus  vous écouter…
Afin de vous exercer  répéter, et encore répéter devant un miroir, vous pouvez également poser devant vous du papier journal, afin que chaque fois ou vous bougez le bruit vous alertera et vous serez ainsi conscient de vos déplacement.

Il faut regarder l’assistance
« Votre message va à l’endroit ou va votre voix, et votre voix se dirige là ou vos yeux vous guident » ( F.Muldoon)
Il faudrait donc avoir un regard panoramique afin que chacun se sente concerné par le discours. On peut repérer trois ou quatre personnes  souriantes dans l’auditoire, qui peuvent servir de repères et aider à garder confiance.


Synchronisez la gestuelle au message verbal
Autant que possible, évitez de lire vos notres, car ainsi vous perdez le contact visuel, et votre paraverbal sera également modifié.
Utilisez vos mains, elles parlent…
Si vos paroles ne disent pas la même chose que votre corps, l’auditoire est perdu et ne vous écoute plus.


Ce qu’il faut encore savoir :
A la télévision, pensez à éviter les habits clairs, quand vous utilisez des supports, gardez l’attention sur vous et non sur le support.


Requête  de Coach :
Evaluez l’intensité émotionnelle de votre dernière prise de parole (0 : très désagréable à 10 : très agréable)

  • 1/Durant la préparation et l’écriture de la prestation orale, à froid.
  • 2/ Au début de la présentation orale.
  • 3 / Au milieu de la présentation.
  • 4 / A la fin de la présentation.
  • 5/  A froid le lendemain

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s